Faut-il mettre un matelas dans un lit parapluie?

On connaît tous les avantages d’utiliser un lit parapluie. Les parents ont recours à ce dispositif pour coucher leur bébé, et ce, même lorsqu’ils partent en voyage car, il est pliable et facile à transporter. Cependant, il arrive que l’on achète un lit parapluie puis ne pas apprécier le matelas qui est fourni avec. Dans ce cas, l’on peut être tenté d’ajouter un matelas supplémentaire. Découvrez pourquoi il faut à tout prix éviter cela.

Point de vue sécurité

Certains parents constatent lors de l’achat d’un lit parapluie que le matelas est assez dur. Et justement pour veiller au confort de leur bout de chou, ce qui est tout à fait normal, ils décident d’ajouter un matelas supplémentaire. Toutefois, des accidents graves se sont produits car, l’enfant peut réussir à se mettre entre les deux matelas et finir par s’étouffer. Donc pour la sécurité de bébé, il est préférable, et même fortement recommandé de ne jamais ajouter un matelas supplémentaire.

Découvrez aussi : Les mesures de sécurité à considérer lors de l’achat d’un lit mezzanine

Les précautions à prendre

L’idéal est donc d’acheter un lit parapluie qui possède déjà un matelas confortable qui est fourni avec. Avant votre achat, faites un tour sur internet, vous y trouverez plusieurs sites comparatifs des meilleurs lits parapluie avec les avis des utilisateurs. Et si vous n’êtes toujours pas convaincu par la qualité du matelas du lit, vous n’avez pas à avoir peur que votre bébé ait mal au dos parce qu’il est dur ou n’est pas assez épais. En effet, un bébé peut dormir dans un lit parapluie de sa naissance jusqu’à ses 3 ans, et à cet âge-là, ils ont encore un petit poids, ce qui fait que le matelas fourni avec est suffisant pour supporter son poids.

un matelas pour lit parapluie

Conclusion

Certains utilisateurs décident malgré tout d’ajouter un matelas supplémentaire. Ils veillent juste à ce qu’il soit parfaitement adapté au lit parapluie pour ne laisser aucun espace entre le matelas et le filet. Cependant, il vaut mieux prévenir que guérir. Il suffit d’en faire bon usage : ne l’utilisez pas pour coucher votre bébé toute la nuit si vous craignez qu’il puisse avoir mal au dos. Utilisez-le pour sa sieste par exemple, il n’y aura vraiment aucun impact.

Lire aussi : Comment laver un surmatelas ?