Comment faire un carré potager ?

On trouve sur le marché aujourd’hui, de nombreux modèles de carré potager. Bien que la plupart soient bien faits, réaliser soi-même son carré potager présente plus d’avantages. En effet, cela permet non seulement de faire plus d’économies, mais également de créer un système parfaitement adapté à ses besoins. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, nous vous expliquons les étapes à suivre pour faire un carré potager.

Étape 1 : rassembler le matériel

Pour réaliser votre carré potager, vous aurez besoin de planches, de 4 poutres en bois et de vis. Vous aurez également besoin d’une toile de plantation, de grillage souple à petite maille et d’une bâche imperméable. Cependant, ce sont des matériaux qui sont facultatifs.

Découvrez un potager conçu pour fabriquer de la nourriture pour bébés.

Concernant les outils, il vous faudra vous équiper :

  • D’une perceuse ;

  • D’une visseuse ou d’un tournevis ;

  • D’une scie circulaire ou manuelle ;

  • D’un marteau ;

  • D’une agrafeuse murale ;

  • D’un mètre ;

  • D’une équerre de menuisier.

En voulant choisir le bois à utiliser, optez pour un bois qui soit naturellement imputrescible ou qui n’ait pas été traité avec des produits chimiques.

Voici un modèle de potager surélevé disponible ICI.

Étape 2 : procéder à la construction

Les quatre poutres (qui seront dans les coins) que vous avez rassemblées ainsi que les planches doivent être découpées aux longueurs adéquates. La longueur des poutres doit être identique à la hauteur du carré potager que vous désirez obtenir à la fin.

Il faudra ensuite visser les planches aux poutres. Assurez-vous d’obtenir des coins qui sont réellement perpendiculaires. Pour ce faire, utilisez l’équerre du menuisier.

Petite astuce : pensez à percer les trous au préalable. Cela éviterait que les vis ne se cassent pendant le vissage.

Si vous voulez éviter que la terre prévue pour votre potager ne se mélange à celle de mauvaise qualité, de votre sol, vous pouvez utiliser la toile de plantation. Pour le faire, il faudra tout simplement la mettre au fond de votre carré potager. Agrafez-la sur les bords afin qu’elle ne puisse pas bouger.

Ce procédé n’est obligatoire que lorsque votre carré potager est placé sur un sol dur. En effet, s’il est placé sur un balcon ou sur une terrasse, la terre risque de s’échapper de l’équipement lorsqu’il y aura une pluie.

Vous pouvez par ailleurs, ajouter un grillage souple et fin à votre toile. Cela permettrait de réduire considérablement les ravages causés par les taupes ou les mulots.

Cependant, l’utilisation de la toile de plantation et du grillage ne doit pas empêcher l’eau de votre carré potager de s’écouler. Autrement, vos cultures risquent de ne pas donner le résultat escompté.

La bâche imperméable qui n’est pas une obligation non plus peut être sur les planches et les poutres. L’objectif visé, c’est que celles-ci soient protégées. Le contact permanent avec l’humidité peut en effet, réduire la durée de vie du bois, même si celui-ci est de bonne qualité. De plus, cette protection permet d’éviter que les produits chimiques contenus dans le bois (si c’est un bois autoclave qui est utilisé) n’entrent en contact avec la terre du carré potager.

Comment bien choisir son aspirateur à feuilles en fonction de ses besoins?

Étape 3 : remplir le carré potager

Vous venez de réaliser votre carré potager. Tout ce qu’il vous reste à faire désormais, c’est de le remplir avec la terre que vous aurez choisie pour vos cultures.